Lexikon

a | b | c | d | e | f | g | h | i | k | l | m | n | o | p | r | s | t | v | w | x | y | z | Ü
Reset list
Vecteur -  Les séquences d’ADN dans lesquelles il est possible d'insérer des fragments d’ADN étrangers de diverses grandeurs (le plus souvent des fragments de restriction), pour ensuite les introduire et les multiplier dans une cellule hôte. Les différents vecteurs sont (entre parenthèses la taille des fragments clonés dans les paires de base, et les cellules hôtes) : les plasmides (100-20 000, bactéries), les phages (100-35 000, bactéries), les cosmides (10 000-45 000, bactéries), les YAC (voir art. ; 10 000-10 000 000, levures).  En thérapie génique: les particules qui peuvent transférer des fragments d’ADN dans les cellules cibles : les virus à ADN (par ex. adénovirus), les rétrovirus (voir art.), les complexes lipides/ADN (liposomes).
Vector -  A vector is a DNA molecule used as a vehicle to transfer and multiply foreign genetic material in various sizes (most often restriction fragments) into another cell. The major types of vectors are plasmids (100-20 000, bacteria), phages ((100-35 000, bacteria), cosmids (10 000-45 000,bacteria), and YAC (see 'YAC' ; 10 000-10 000 000, yeasts). In genetic therapy: particles that can transfer DNA fragments in target cells : DNA viruses (e.g. adenovirus), retroviruses (see 'retrovirus'), lipid/DNA complexes (liposomes).
Vektor -  DNA-Sequenzen, die in Wirtszellen vermehrt werden können und fremde DNA unterschiedlicher Grösse (meist Restriktionsfragmente) aufnehmen kann, die dann mitvermehrt wird. Unterschiedliche Vektoren sind (in Klammern der Grössenbereich klonierbarer Fragmente in Basenpaaren, sowie die Wirtszellen): Plasmide (100-20 000, Bakterien), Phagen (100-35 000, Bakterien), Cosmide (10 000-45 000, Bakterien), YACs (s.d.; 10 000-10 000 000, Hefezellen). In der Gentherapie Partikel, die DNA-Fragmente in Zielzellen einführen können: DNA-Viren (z. B. Adenoviren), Retroviren (s.d.), Lipid-DNA-Komplexe (Liposomen).
Villosités choriales (prélèvement des) -  Le prélèvement des villosités choriales consiste à pratiquer une biopsie du trophoblaste (voir ce terme) réalisée au premier trimestre de la grossesse au niveau du chorion qui va devenir le placenta. Le prélèvement des villosités choriales est possible à partir de 12 à 13 semaines d'aménorrhée, parfois plus tardivement jusqu'au troisième trimestre de la grossesse. Il s'agit de prélèvements qui ne doivent pas être effectués avant 12 semaines d'aménorrhée. En effet, les complications sont très élevées avant cette date.
Vollmutation -  Eine Mutation des FMR1-Gens mit 200 oder mehr CGG-Repeats

Wir sind dem Dr. Martin Hergersberg (Institut für Medizinische Genetik – Zürich – CH)  für das Genetikglossar sehr dankbar.